Associés actifs, Honoraires, Docteurs associés, Post-Doct |

Copans Jean

Courriel

Thèmes de recherche

  • Sociologie de la connaissance et des pratiques de l’anthropologie.

  • Anthropologie sociale et culturelle de l’ensemble du monde de l’entreprise et du travail africain avec une perspective comparatiste pan-africaine.

  • Dynamiques confrériques et dynamiques entrepreneuriales : permanences et innovations en situation de mondialisation. Les nouvelles économies (sénégalaise, internationale et mondiale) de la confrérie mouride du Sénégal.

  • Nature du sous-développement et de ses rapports avec la mondialisation. Formes des sociétés étatiques modernes en Afrique.

  • Anthropologie politique des mouvements religieux contemporains.

Publications principales

Image1Image2Image3Image4Ouvrages

  • 2010, L’ethnologie, Paris, Ed. Le Cavalier Bleu, coll. Idées reçues, 128 p. — L'ethnologie évoque, par une espèce de reflexe profond, le voyage, le dépaysement, l'exotisme, une individualité́ scientifique ambigüë où le paraître semble éclipser l'érudition et l'effort intellectuel. L'aventure n'est pas loin, y compris la nostalgie des aventures coloniales. Considérée pendant longtemps comme une simple préhistoire du présent, l'ethnologie s'est néanmoins considérablement transformée, au point de refléter aujourd'hui les grandes mutations culturelles des XXe et XXIe siècles. Soumise à des influences de plus en plus diverses et de plus en plus brusques, l'ethnologie s'est aussi transformée en une science du chez soi. L'ethnologie est à la fois la discipline du regard sur les autres et du contact intime avec les autres (le terrain), alors qu'on la réduit trop souvent à un discours traditionnel sur la tradition. L'ethnologie est une science sociale du quotidien et de l'ordinaire.

  • 2010, Introduction à l’ethnologie et à l’anthropologie, Paris, 3e éd. refondue, A. Colin, (coll. 128).

  • 2010, Sociologie du développement, Paris, 2e éd. refondue, A. Colin (coll. 128).

  • 2010, Un demi-siècle d’africanisme africain. Terrains, acteurs et enjeux des sciences sociales en Afrique indépendante, Paris, Karthala, 204 p. (coll. Disputatio).

  • Image52010, Mythologies des Afriques, Paris, Téraèdre (coll. L’anthropologie au coin de la rue).

  • 2006, Développement mondial et mutations des sociétés contemporaines, Paris, Armand Colin, 127 p. (128 Sociologie) Résumé

  • 2006 (2001], Introduction à l’ethnologie et à l’anthropologie, Paris, Nathan, 1996. 128 p. (Collection 128, n°124, Sciences sociales) Résumé Traduction tchèque : Zaklady antropologie a etnologie, Prague, Portal, , 124 p.

  • 2003, Traduction, avec M. Copans, de M. Mamdani, Citizen and Subject, Contemporary Africa and the Legacy of Late Colonialism, [Citoyen et Sujet, L’Afrique contemporaine et l’héritage du colonialisme tardif], Paris, Éd. Karthala, 419 p.

  • 2002, L’enquête ethnologique de terrain, Paris, Nathan [éd révisée, 1e éd. 1996]. (Collection 128, n° 210).

  • Image6Image72000, Les marabouts de l’arachide : la confrérie mouride et les paysans du Sénégal, Paris, L’Harmattan [3e éd. revue et complétée, 1e éd. 1980], 279 p.

  • 1999, Afrique du Sud : les débats de la transition, avec R. Meunier, Paris, PUF, Revue Tiers Monde, n°159, 240 p.

  • 1998, La longue marche de la modernité africaine : savoirs, intellectuels, démocratie, Paris, Éd. Karthala, 2e éd. revue et complétée [1e éd. 1990]. 373 p. (Les Afriques).

  • 1998, Contes wolof du Baol, Sénégal, avec Ph. Couty, Paris, Éd. Karthala [1e éd. 1968], 186 p. (Contes et légendes). En ligne.

  • 1995,Salariés et entreprises dans les pays du Sud : contribution à une anthropologie politique, avec R. Cabanes et M. Selim, Paris, Éd. Karthala, 458 p. (Hommes et sociétés). En ligne

  • 1994, Aux origines de l’anthropologie française : les mémoires de la Société des Observateurs de l’Homme en l’an VIII, avec J. Jamin, Paris, Jean-Michel Place [2e éd. revue et corrigée, 1e éd. 1978], 212 p. (Les cahiers de Gradhiva, n° 23).

  • 1987, Classes ouvrières d’Afrique noire, avec M. Agier et A. Morice, Paris, Éd. Karthala, 293 p. (Hommes et sociétés). En ligne

Direction d’ouvrages

  • 2000, ‘Terrains d’avenir’, avec S. Genest (dir.), Anthropologie et Sociétés, Laval (Québec), 24, n°1.

  • 1994, ‘Objets, terrains, disciplines’, avec Pascal Labazée (éds), Pratiques Sociales et Travail : Les Cahiers (FRA), n°21, 118 p.

  • 1975, Critiques et politiques de l’anthropologie, Paris, F. Maspero, 151 p. (Dossiers africains).

  • 1975, Anthropologie et impérialisme, Paris, F. Maspero, 477 p. (Bibliothèque d'anthropologie).

  • 1975, Sécheresses et famines au Sahel, Paris, F. Maspero, 2 tomes, 155 et 143 p. (Dossiers africains).

Articles et contributions

  • 2010, « Du néo-patrimonialisme au big man : une excursion sénégalaise au XXIe siècle au regard des Cameroun et Kenya d’il y a un quart de siècle » In D. Darbon (dir), Le comparatisme à la croisée des chemins. Autour de l’œuvre de Jean-François Médard, Paris, Karthala-MSHA, pp. 43-57.

  • 2010, « Mais où sont les mourides d’antan ? Le marabout et le prince (président)…et les chercheurs » In D. Darbon, R. Otayek & P. Sadran (dir) Mélanges offerts à Christian Coulon. Altérité et identité, itinéraires croisés, Bruxelles, Bruylant, pp. 93-109.

  • 2010, « Mondialisation et salariat : une dynamique historique ou un ethnocentrisme analytique ? », Les mondes du travail, 8, pp. 121-128.

  • 2010, « Les “subaltern students” ? Enquêteurs, transcripteurs, interprètes, traducteurs de l’ORSTOM-IRD, du CNRS, de l’IFAN, de l’UCAD, du CODESRIA et autres institutions internationales (BM, AFD, UE, FAO) ou non gouvernementales (ONG) », Revue gabonaise de sociologie, 3, pp.

  • 2010, « Espaces mourides, territoires étatiques sénégalais et mondiaux. Comment l’appartenance confrérique interpelle l’instance nationale », Islam et Sociétés au Sud du Sahara, 2, pp. 77-94.

  • 2010, «  Passer en revue ou être de la revue ? Les cheminements périodiques d’un anthropologue africaniste », Cahiers d’Études africaines, L (2-3-4), 198-199-200, pp. 557-580.

  • 2009, « Un développement sans acteurs mais non sans politique. La difficile empiricité d’un engagement anti-impérialiste », Journal des Anthropologues « Dossier Claude Meillassoux », 118-119, pp. 65-88.

  • 2009, « Amartya Sen. Ce que peuvent les pauvres », Sciences humaines, 206, juillet, pp. 42-43.

  • 2007, “La production scripturale de la démocratie ou le sens commun entre journalisme, littérature, philosophie et sciences sociales” in Enjeux littéraires et construction d’espaces démocratiques en Afrique subsaharienne, pp 89-112 / M.B. Basto (dir.), Paris, Éd. de l’EHESS-CEAf. (Dossiers africains)

  • 2007, “Les frontières africaines de l’anthropologie : un demi-siècle d’interpellations”, Journal des anthropologues, Montrouge, n° 10-11.

  • 2007, “De l’anthropologie humaniste à l’anthropologie humanitariste : les trois décès de l’anthropologie sociale” in Afrique, terre d’histoire. Au cœur de la recherche avec Jean-Pierre Chrétien / C. Deslaurier, D. Juhé-Beaulaton (dir.), Paris, Éd. Karthala.

  • 2007, “Pour une anthropologie sociale des sociabilités quotidiennes et des pratiques professionnelles : esquisses sénégalaise” in Figures croisées des intellectuels dans la mondialisation. Trajectoires, modes d’action, production / pp. 105-123. A. Kouvouama, A. Gueye, A. Piron, A.C. Wagner (dir), Paris, Éd. Karthala.

  • 2006, “Ethnologie du monde contemporain”; “M. Gluckman”; “B. Malinowski” in Dictionnaire des sciences humaines / S. Mesure & P. Savidan (dir), Paris, PUF.

  • 2006, “L’anthropologie a-t-elle raison d’oublier ses traditions ? Où sont donc passés l’économie et le politique?”, Social Anthropology, Leiden, n°14(2) :261-271 (Review article).

  • 2006, “Le journaliste, le président et les libraires. La difficile critique du Sénégal de Wade”, un entretien avec Abdou Latif Coulibaly, Politique africaine (Partis politiques d’Afrique. Retours sur un objet délaissé), Paris, décembre,  n°104.

  • 2006, “Le point de vue de Jean Copans sur P. Blanchard, N. Bancel et S. Lemaire (dir), La fracture coloniale : la société française au prisme de l’héritage colonial. Paris, La Découverte, 2005”, Politique africaine, Paris, juin, n°102 :194-198.

  • 2006, “Les frontières africaines de l’anthropologie : un demi-siècle d’interpellations”, Journal des Anthropologues, Montrouge, n°108-109.

  • 2005, “Sous le développement, la société globale !” Préface à T. Dahou, Entre parenté et politique. Développement et clientélisme dans le delta du Sénégal, Paris, Éd. Karthala.

  • 2005, “La culture anthropologique : un bagage nécessaire, un terrain sensible” in Terrains sensibles, expériences actuelles de l’anthropologie, pp. 107-123 / F. Bouillon, M. Frésia et V. Tallio (dir.), Paris, Éd. de l’EHESS-CEAf. (Dossiers africains).

  • 2005, “Conjonctures historiques, mutations hiérarchiques et stabilisations sociales : la confrérie mouride du Sénégal entre multifonctionalités, flexibilités et silences anthropologiques” in Terrains ethnographiques et hiérarchies sociales / O. Leservoisier (dir.), Paris, Éd. Karthala, 327 p. (Hommes et sociétés)

  • 2005, Préface. “Le dernier coup de manivelle” in Le malaise gabonais. Élites et société au Gabon, pp. 11-13 / C. Messi Me Nang et A. Moundziégou Moussavou (éds), Paris, L’Harmattan.

  • 2005, “Claude Meillassoux (1925-2005). Notice nécrologique”, Cahiers d’études africaines, Paris, n°177 :5-13.

  • 2005, “Le maître péripatéticien ou comment faire l’anthropologie par l’exemple de la parole. À propos de Gérard Althabe”, Journal des Anthropologues, Montrouge, n°102-103 :469-481.

  • 2004, “À quoi servent les livres ? Échos africanisants autour de Négrologies de S. Smith”, Revue Tiers-Monde, Paris, oct.-déc., XLV, n°180 :897-907.

  • 2003, “La fin de la société ‘d’État’ : Entre mobilités sociales et violences invisibles. Introduction” in État et acteurs émergents en Afrique, pp. 7-21 / Y. Lebeau, B. Niane, A. Piriou et M. de Saint-Martin (dir.), Paris, Éd. Karthala, IFRA.

  • 2003, “Afrique australe” suivie d’une sélection d’ouvrages portant sur la région et les pays de la région (Angola, Botswana, Zimbabwe, Zambie, Mozambique, Malawi, Lesotho, Swaziland, Namibie et Afrique du Sud) in Perspectives Sud. Bibliothèque des Afriques d’aujourd’hui, pp. 172-196 / CEAf (coord.), Paris, Adpf, ministère des Affaires étrangères, + CD-rom.

  • 2003, “L’Anthropologie politique en France après 1980 : une démission programmée ? Journal des anthropologues, Montrouge, n°92-93 :63-81. Résumé

  • 2002, “Les noms du géer. Essai de sociologie de la connaissance du Sénégal par lui-même 1950-2000” in Sénégal. Du “socialisme” à l’ajustement structurel. Quelles politiques pour le XXIe siècle ? pp. 155-184 / M.C. Diop (dir.), Paris, Dakar, Éd. Karthala.

  • 2002, “La modernité démocratique face aux esprits des chapelles”, Préface à A. Kouvouama, Modernité africaine. Les figures du politique et du religieux, pp. 11-16 / Paris, L’Harmattan.

  • 2002, “Sociologie actuelle d’une sociologie gabonaise ?” Préface à M.N. Soumaho, Éléments de méthodologie pour une lecture critique, pp. 15-17 / Paris, L’Harmattan.

  • 2001, “La situation coloniale de Georges Balandier : notion conjoncturelle ou modèle sociologique et historique ?”, Cahiers internationaux de sociologie, Paris, vol. CX :31-52.

  • 2001, “L’État en Afrique noire : un État sans fonctionnaires ?”, Autrepart (Les fonctionnaires du Sud entre deux eaux : sacrifiés ou protégés ?), Paris (IRD), n°20 :11-26. Résumé

  • 2000, “Le faux naïf sur les sentiers des guerres (de libération nationale ?) L’anthropologie est-elle naturellement anti-impérialiste ?” in Trajectoires de libération en Afrique contemporaine. Hommage à Robert Buitenhuijs, pp. 109-122 / P. Konings, W. van Binsbergen et G. Hessling (dir.), Paris, Éd. Karthala.

  • 2000, “Les recherches actuelles sur l’Afrique australe” in Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie / P. Bonte et M. Izard (dir.) [2ème éd. revue et corrigée], Paris, PUF (Quadrige).

  • 2000, “Introduction à Terrains d’Avenir”, pp. 5-13 / “Mondialisation des terrains et/ou internationalisation des traditions disciplinaires ? L’utopie d’une anthropologie sans frontières”, pp. 21-42 / “Anthropologues sans frontières : inter-nationalistes, mondialistes ou internautres ? L’inconscient national à l’épreuve des terrains et des débats. Réponse à M. Lambek, J. Michaud, W. van Beek, J.P. Warnier”, pp. 53-55, Anthropologie et sociétés, Laval (Québec), 24, n°1. Textes en ligne.

  • 2000, “Les sciences sociales ont-elles une âme de philosophe ? Ou du fosterage de la philosophie”, Politique africaine (Philosophie et politique), Paris, n°77 :54-71.

  • 2000, “Mourides des champs, mourides des villes, mourides du téléphone portable et de l’internet. Les renouvellements de l’économie politique d’une confrérie”, Afrique contemporaine, Paris, n°194 :24-33.

  • 2000, “L’Afrique et la mondialisation” (Débat G. Marquis, R. Banégas et A. Glaser), Utopie critique, Paris, n°18 :35-52.

  • 1999, “Introduction : les ambiguïtés de l'ère Mandela”, avec R. Meunier, Revue Tiers Monde (Afrique du Sud : les débats de la transition), Paris, n°159.

Enseignement 2010-2011

Participation à la vie scientifique

  • Membre du Conseil scientifique de l’Institut français d’Afrique du Sud (IFAS, Johannesburg) du ministère des Affaires étrangères depuis 1993.

  • Membre élu de la Commission sectorielle scientifique 4 de l’IRD (1999-2003).

  • Membre du Conseil de laboratoire du Centre d’études africaines (EHESS -CNRS).

Activités éditoriales

  • Comités de rédaction : Cahiers d’études africaines (EHESS), Politique africaine (Conseil de rédaction), Revue Tiers Monde, Utopie Critique.

  • Conseils consultatifs : Anthropologie et Sociétés (Laval, Comité Conseil international), Journal des anthropologues (AFA, Comité scientifique), Social science information (MSH, Comité consultatif International), Travail, capital et société (McGill)

  • Directeur de la collection «Homme et Société» aux Éditions Karthala.

EHESS
IRD

flux rss  Actualités

Décentrements. Les Suds et les défis épistémologiques d'un monde commun

Extrait : La notion de décentrements renvoie à une démarche qui invite à appréhender différents lieux subsumés par le concept de Suds où sont mises à l’épreuve, en théorie et (...)

Lire la suite

Typographie et graphisme de la lettre arabe : enjeux et perspectives

Organisée à l’occasion de l’exposition TYPOGRAPHIAe ARABICAe qui se tiendra du 15 juin au 8 août 2015 dans les espaces de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) et dans la galerie du Pôle des langues et civilisations, cet après-midi d’étude a pour objectif de discuter des enjeux actuels de la typographie de la lettre arabe, à une échelle internationale et à la lumière des expériences passées.

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Colloque organisé par le Groupe de Recherche FIRA, l'IMAF–EHESS, l'Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil).

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Appel à communications, colloque organisé par le groupe de recherche Frontières identitaires et Représentations de l’altérité, Institut des Mondes Africains/IMAF - Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil) - 17 et 18 novembre 2014 - Paris, France.

Lire la suite