Associés actifs, Honoraires, Docteurs associés, Post-Doct | Docteurs associés

Béchacq Dimitri

Contact

Thèse

« Pratiques migratoires entre Haïti et la France. Des élites d’hier aux diasporas d’aujourd’hui » Paris, EHESS. Doctorat en anthropologie  sociale et ethnologie, EHESS, 14 octobre 2010

(jury de thèse : Catherine Benoît, professeur d'anthropologie, Connecticut College ; Nancy L. Green, directrice d'études, EHESS ; Martine Hovanessian, directrice de recherche, CNRS ; Marie-José Jolivet, directrice de recherche émérite, IRD).

  • Résumé : Environ cinquante mille Haïtiens vivraient en France. Certains évoquent l’attrait pour un pays et sa culture, jadis véhiculée en Haïti par ses élites, coutume héritée du passé colonial franco-haïtien. Mais l’imaginaire que les Haïtiens ont de la France n’est plus un imaginaire de classe. De l’ancienne mobilité de l’élite à la migration contemporaine, cette étude s’attache à l’influence de la migration entre Haïti et la France sur la formation de frontières sociales et culturelles, tout en les situant dans leurs contextes nationaux respectifs. Parce qu’il est au cœur des relations entre des cultures de classe, le vodou est appréhendé à partir de la multiplicité de ses usages sociaux et politiques qui délimitent les contours de l’identité haïtienne. L’exploration des cadres collectifs de l’appartenance haïtienne – les associations, les commémorations de l’histoire et les pratiques religieuses – montre les contradictions inhérentes à l’expérience migratoire. À partir d’archives, de sources orales, de la presse et d’enquêtes de terrain en Haïti et en France, cette étude analyse les enjeux, passés et présents, individuels et collectifs, de la migration haïtienne et examine les paradoxes liés à la circulation entre ces deux pays, à l’existence d’une communauté haïtienne en Île-de-France et aux relations entre Haïti et sa diaspora.

Direction d’ouvrage

  • Image12006, La révolution haïtienne au-delà de ses frontières, avec G. Bonacci, P. Berloquin-Chassany, N. Rey (dir.), Paris, Éd. Karthala, 264 p. (Tropiques). Dirigé par une jeune équipe, cet ouvrage rassemble des textes d'historiens, d'anthropologues, de spécialistes en sciences politiques et en littérature qui proposent une relecture du rôle des acteurs de la Révolution haïtienne, des formes prises par ce nouvel Etat et de son empreinte internationale

Articles et contributions :

  • 2011, « Los recorridos del cimarronaje en la historia haitiana. Entre la instrumentalización politica y la reinterpretació social », Caminos (Centro Memorial Martin Luther King, La Havane), n° spécial (Memoria de la esclavitud, coord. S. Testa), pp. 10-25.

  • 2009, avec P. Berloquin-Chassany, « Le menuisier, la Teutonne et le sourd » In M. Hector & M. Dorigny (dir.), Revue de la Société haïtienne d’histoire et de géographie, vol. 83, n° 236 (Hommage à Gérard Barthélemy. Un ami d’Haïti), janv.-juin, pp. 185-189.

  • 2008, « La construction d’un vodou haïtien savant. Courants de pensée, réseaux d’acteurs et productions littéraires », Tabou, Musée d’ethnographie de Genève, n° 5, pp. 27-69.

  • Image22007, « “La diaspora haïtienne” à Paris. Significations, visibilités et appartenances » In M. Burac, A. Calmont & C. Audebert (dir.), Dynamiques migratoires de la Caraïbe, Paris, Karthala, pp. 253-271.

  • 2006, « Les parcours du marronnage dans l'histoire haïtienne. Entre instrumentalisation politique et réinterprétation sociale », Ethnologies (Haïti face au passé), Univ. de Laval-ACEF, vol. 28, n°1, pp. 203-240. Résumé

  • 2006, « Les frontières du vodou haïtien » In La révolution haïtienne au-delà de ses frontières / D. Bechacq, G. Bonacci, P. Berloquin-Chassany, N. Rey (dir.), pp. 61-91, Paris, Éd. Karthala (Tropiques).

  • 2004, « Le vaudou haïtien en migration : commerce ou croyance ? », Africultures, mars, n°58. Résumé et article

  • 2004, «Commerce, pouvoir et compétences dans le vaudou haïtien», Cahiers des Anneaux de la Mémoire (Haïti dans le monde), Nantes, Éd. des Anneaux de la Mémoire, novembre, n°7 :41-69. Résumé  

  • 2003, « La diaspora haïtienne à Paris. Significations, appartenances et sociabilités », Communication aux journées d’études doctorales Recherche sur la Caraïbe, EHESS, juin.  


  • 12-12-2011

EHESS
IRD

flux rss  Actualités

Décentrements. Les Suds et les défis épistémologiques d'un monde commun

Extrait : La notion de décentrements renvoie à une démarche qui invite à appréhender différents lieux subsumés par le concept de Suds où sont mises à l’épreuve, en théorie et (...)

Lire la suite

Typographie et graphisme de la lettre arabe : enjeux et perspectives

Organisée à l’occasion de l’exposition TYPOGRAPHIAe ARABICAe qui se tiendra du 15 juin au 8 août 2015 dans les espaces de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) et dans la galerie du Pôle des langues et civilisations, cet après-midi d’étude a pour objectif de discuter des enjeux actuels de la typographie de la lettre arabe, à une échelle internationale et à la lumière des expériences passées.

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Colloque organisé par le Groupe de Recherche FIRA, l'IMAF–EHESS, l'Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil).

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Appel à communications, colloque organisé par le groupe de recherche Frontières identitaires et Représentations de l’altérité, Institut des Mondes Africains/IMAF - Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil) - 17 et 18 novembre 2014 - Paris, France.

Lire la suite