CECI n'est pas EXECUTE Mondes américains : Audiovisuel

Publications |

Audiovisuel

Films

Claude Arditi :

  • Image1Prie Dieu pour ne pas être riche parmi les pauvres, avec Issa Serge Coelo, 58 mn. Prod. Parenthèses Film, Paris, 2006.
    Distinction : Film sélectionné au 26e Bilan du Film Ethnographique, Paris, Musée de l’Homme, mars 2007.
    Qu'est-ce qu'un riche commerçant au Tchad, pays classé parmi les plus pauvres de la planète ? C'est à travers les portraits d'hommes et de femmes devenus riches en exerçant leurs activités au Tchad, en France et dans les Émirats Arabes que la réponse à cette question est donnée.

Charles Becker :

  • Sur les traces des mangeurs de coquillages, avec L. Gavron (réalisation), et M.C. Cormier-Salem (conseils scientifiques), 52 mn. Neri production, Paris, IRD, 2000.
    La région du Saloum, située au sud du Sénégal, est réputée pour la beauté de son paysage et la variété de sa faune. Une autre richesse totalement inconnue du grand public la caractérise pourtant : des sites archéologiques uniques au monde remontant au IVe siècle avant J.-C., des amas coquilliers. Collines de coquillages formées par l'homme, au fil des siècles, elles ont servies de sépulture aux premières populations. En suivant les fouilles archéologiques, le documentaire nous fait découvrir la richesse de ce patrimoine sénégalais original et retrace en compagnie des scientifiques et des habitants de la région, l'histoire de ces mangeurs de coquillages.

Chantal Blanc-Pamard :

Image2

  • Le maïs et la cendre. Versions française et malgache, 16 mn. Secam, couleur, Cnrs/ CEAf - Gerem-IRD /Cnre, Ird Audiovisuel, 1999.
    Dans le sud-ouest de Madagascar, en pays Masikoro, le maïs consume la forêt. Culture commerciale depuis les années 70, le maïs est le moteur d'une agriculture pionnière sur abattis-brûlis qui progresse toujours plus loin vers l'ouest, dans la forêt des Mikea. Dans son état actuel, ce système de culture n'est pas durable. Quelles terres restera-t-il à cultiver lorsque toute la forêt aura été défrichée? Programme GERFM-IRD/CNRF "Gestion des espaces ruraux et environnement à Madagascar".

Alexandre Bonche (doctorant) :

  • L’Envol du chasseur, Alexandre Bonche (auteur et réalisateur) et Agnès Kedzierska (directeur scientifique), 52’, Mali 2007. Production Les films du rêve, diffusion Arte.
    La Confrérie des Chasseurs étend son influence à toute l’Afrique de l’Ouest. Elle remonte à la fondation des grands empires et est à l’origine de la Charte du Mande (1222) que certains considèrent comme la première déclaration des droits de l’Homme. Huit siècles plus tard, elle est toujours aussi vivante et active. L’envol du chasseur raconte l’histoire de l’initiation d’un des ses membres, Yacouba, par son maître Diakaridia. En les suivant, nous allons plonger dans l’univers de la Confrérie, dans un monde qui dépasse le cadre des frontières ou des Etats modernes : nous allons nous ouvrir à «l’esprit mandingue».

Image3

  • Les chemins de Bida, le serpent mythique, 52 mn. France/Mali, prod. Cargo, 2003, diffusion TV5, Cité Télévision.
    Les Soninké représentent en France 70 % des immigrés ouest africains. Le récit de "Bida" explique les raisons mythiques de leurs nécessaires migrations depuis la chute du royaume du Wagadu. Au delà du mythe, découvrons une communauté qui organise son maintien sur un territoire hostile.

  • Tchoumpa ! Les enfants du tourisme, 30 mn. France/Mali, production APASHES, 1999. Extraits
    Depuis la découverte de l'altérité, les ethnologues s'intéressent aux cultures des Autres. Toutefois, leurs recherches ne sont pas sans influence sur les peuples "ethnologisés". Actuellement, l'économie touristique utilise les descriptions des ethnologues pour représenter le peuple dogon selon une image d'authenticité et de tradition, répondant ainsi à la demande des voyageurs en quête de consommation symbolique d'identité. Face à cette nouvelle donne, apparaît la communauté des guides touristiques.
    Distinctions : Mention spéciale au 12e Festival international du Film ethnologique de Nuoro 2004. Nombreuses sélections internationales.

Doris Bonnet :

  • Toilette de nourrissons en Afrique subsaharienne, Doris Bonnet, 15 mn. Centre de documentation audiovisuelle en ethnomédecine du CNRS, 2001.

  • La drépanocytose en Afrique, Diane de Sainte Foy (réalisation), Doris Bonnet (conseil scientifique), Alpa-Interimage, Santé-visions, 1999.

Jean-Paul Colleyn :

  • Sogow, masques bambara, avec Youssouf Cissé. Mali, 1982, 54 mn, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF - CBA.

  • Les Chemins de Nya, avec Jean-Jacques Péché. Mali, 1983, 54 mn, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF - CBA.

  • N'kpiti, la rancune et le prophète, avec Marc Augé. Côte d'Ivoire, 1984, 54 mn, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF.

  • Chronique d'une saison sèche. I, Le Tyi-wara. Mali, 1987, 40 mn, 16mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF.

  • Chronique d'une saison sèche. II, La qualité de la mort. Mali, 1987, 46 mn, 16mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF.

  • Chronique d'une saison sèche. III, Jours de fête. Mali, 1988, 41 mn, 16mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF.

  • Chronique d'une saison sèche. IV, Possession. Mali, 1988, 54 mn, 16mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF.

  • Vivre avec les dieux. 1, Prophètes en leur pays, avec Marc Augé et Jean-Pierre Dozon. Côte d'Ivoire, 1988, 54 mn, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF - La Sept, avec la participation de la RTSR et de FR3.

Image4

  •  Vivre avec les dieux. 2, Les dieux-objets, avec Catherine De Clippel, Marc Augé et Jean-Pierre Dozon. Togo, 1989, 51 mn, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF - La Sept – Orstom, RTSR et FR3.
    Les vaudou du Togo et du Bénin, comme les orisha du Nigéria, sont des dieux qui ne sont pas facilement séparables de leurs matérialisations. Filmé dans un village de la côte togolaise, le document nous fait partager la vie quotidienne de Séwavi, un prêtre guérisseur, dont les sanctuaires grouillent littéralement de "dieux-objets". A la différence du dieu des religions monothéistes, les vaudou sont des énergies manipulables, investies dans des objets fabriqués qui condensent des milliers d'ingrédients et de savoirs. Ces dieux jouent un rôle dans la vie de chaque villageois. Les maladies, les infortunes, les simples malaises doivent être élucidées par la divination, puis traités par un rituel thérapeutique qui fait immanquablement intervenir les vaudou.

  • Vivre avec les dieux. 3, Les esprits dans la ville, avec Catherine De Clippel, Marc Augé et Véronique Boyer. Brésil, 1991, 56 mn 30 s, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - RTBF - La Sept.

  • Naître Bijago, avec Catherine De Clippel, M. Augé, A. de Sousa. Guinée Bissau, 1992, 40mn, 16 mm couleur. Producteur Acmé films – RTBF, Orstom.
    La naissance chez les Bijagos, population de Guinée Bissau, peut avoir des dénouements bien différents. Fala est née d'une mère malade, répudiée par son conjoint et à l'écart des rites traditionnels. Le fils d'Isabel est par contre un bébé bienvenu, bien né et protégé. Les deux soeurs, autour desquelles tourne ce film, nous permettent de glisser un regard à l'intérieur de l'organisation sociale et de la culture Bijago tout en laissant se manifester dans chaque situation, l'individualisme, l'amour des uns, la colère des autres, les problèmes personnels de chacun.

Image5

  • Le voyage des âmes, avec Catherine De Clippel, M. Augé, A. de Sousa. Guinée Bissau, 1992, 30mn, 16 mm couleur.
    Les premiers récits décrivent les habitants de l'archipel des Bijagos, en Guinée Bissau, comme des guerriers insoumis, grands fantassins et buveurs de vin de palme ; réputation qu'ils ont su garder jusqu'à nos jours. Protégés par leur insularité et les difficultés d'accès, ils font preuve d'une grande originalité dans leur appréhension du monde et leur organisation à son égard. Le film évoque en particulier l'initiation des hommes qui doit intervenir entre 20 et 30 ans. Si un jeune homme meurt avant son initiation, son âme reviendra au village pour prendre en possession une jeune femme qui accomplira le rite à sa place. Chaque femme prend ainsi en charge l'initiation d'un mâle qui vieillit en elle. A la mort de la femme, l'âme masculine a le chemin libre pour partir vers l'au-delà.

  • La nuit des indiens Pumé, avec Catherine De Clippel, Marc Augé, Daisy Barreto, Gemma Orobitg. Venezuela, 1993, 60 mn, 16 mm, couleur. Producteur Acmé films - La Sept/Arte – RTBF.

  • La baraka des marchands mourides, avec Victoria Ebin, 1997, 54 mn. Producteur Lapsus - Arte - RTBF. Bétacam digitale.

  • Mali kow. La voie malienne, avec Manthia Diawara et Catherine DeClippel, DVD. Copy right Catherine DeClippel, 2005.

  • Les Masques, La divination, La mort, L’initiation. Quatre programmes multimédias. Musée du Quai Branly, 2005.

Christine Douxami :

  • Une Goutte d’Or, écriture et réalisation, 32mn (film réalisé dans le cadre d’un stage aux Ateliers Varan), 2002.

  • Atlantique, écriture et réalisation, DV CAM, 16mn. Auto-produit, 2003.

  • Margarida, femme de «guerreiro», écriture et réalisation, DV CAM, 52mn. Co-production Ch. Douxami, Label-Télé et Caméra Noire, 2003.

  • Os Guerreiros, film court, documentaire, DV-CAM, 2003.

  • Olhar e Ver, 26mn, co-réalisatrice, documentaire réalisé dans l’Etat d’Alagoas, Brésil, 2004.

Michèle Fiéloux (membre du CEAf jusqu’au 2007) :

  • Le fil de la vie, avec Jacques Lombard, 15 mn. Orstom, 1986.

  • Le prince charmant, avec Jacques Lombard, 52mn. 16 mm, couleur, producteurs La Sept, Atria-Films, CNRS, Orstom, 1991.
    Les communautés de possédés, lieux de parole, d'entraide, de convivialité qui foisonnent aujourd'hui à Madagascar dans des villes en pleine expansion, sont des révélateurs des difficultés de la vie moderne rencontrées par les nouveaux citadins. Distinction : Film primé à Ronda.

  • Les Mémoires de Bidunté Da, Michèle Fiéloux et Jacques Lombard, 52mn, 16 mm, couleur, producteurs La Sept, Atria-Films, CNRS, Orstom, 1990.
    En février 1988, à Barbiera, en pays Lobi, au sud-ouest du Burkina Faso, on fête les deuxièmes funérailles de Binduté Da. Evènement culturel et historique exceptionnel, la cérémonie est, au-delà des rituels plus ou moins immuables, une improvisation collective, une ultime rencontre entre le passé et le présent.
    Distinctions : Premier Prix du Royal Anthropological Institute, Manchester. Mentions spéciales pour sa contribution au cinéma anthropologique, Festival Scientifique, Palaiseau. Grand Prix au Festival du Film Sociologique et ethnographique, Saintes.

  • Image6Le voyage de Sib, avec Jacques Lombard, vidéo, 60mn, producteurs CNRS et IRD, 2005
    En 2001, dans le cadre de l'exposition internationale d'art contemporain «Les autels du Monde : de l'art pour s'agenouiller» (Düsseldorf, Museum Kunst Palast), un devin et guérisseur lobi, Tadyalté Sib du Burkina Faso, est invité à reconstruire son autel domestique sélectionné en raison de ses qualités esthétiques. La reconstruction de cet autel, datant d'une trentaine d'années, va nous permettre de découvrir, un tant soit peu, l'histoire singulière de son créateur.

Christian Lallier (doctorat en 2004)

  • Image7Nioro du Sahel : une ville sous tensions, 90 et 56 mn (2 versions) Coproduction : Europimages FMP, GRETS, Cnrs, Orstom, CSI, 1999.
    Nioro n'est pas une priorité économique. C'est ainsi que cette agglomération de 25 000 habitants n'a jamais été électrifiée par l'Etat malien. Le soir venu, les Niorois s'organisent et les familles aisées se reconnaissent au bruit de leur groupe électrogène. Le courant suit les liens de parenté et de voisinage. Or, dans le cadre d'un Comité de jumelage, une équipe de Français s'est lancée, depuis quelques années, dans l'électrification de la ville. Au-delà des câbles et des poteaux, le réseau électrique révèle rapidement son enjeu social et politique..
    Distinctions : Dauphin de Bronze au MICAM, Deauville. Mention du jury Jeunes, 14e Festival du Film scientifique, Oullins.

Eliane de Latour (membre du CEAf jusqu’au 2008) :

Image8

  • Bronx-Barbès, 1h50mn, Format 35mm scope. Production Hachette première, Les Films d’ici. Distribution Rezo Film. Versions française et anglaise. Acteurs : Antony Koulehidiate, Sylla Cheik Housseini, Edwige Dogo et Souleyman Kéré. Production : Hachette 1, Les Films d'ici, Canal +, France 3 cinéma, Arte cinéma, CNC. Distribution Rezo Film. Sortie en salle le 22 novembre 2000.
    Distinctions : Mention spéciale du Jury, Festival de Locarno 2000 ; Grand Prix du Festival du Film français, Albi 2000. Prix d’interprétation masculine, Albi 2000. Nominé au prix Cyril Collard, Paris 2000. Sélection officielle aux festivals internationaux : Londres, Rotterdam, Rencontres internationales de Cinéma à Paris, Fespaco (Ouagadougou), Europacinema 2000 (Viaregio).

Eliane de Latour a débuté par des documentaires longs métrages jusqu’à ce qu’elle écrive le scénario et réalise son premier film de fiction Bronx-Barbès. L’histoire se situe dans les ghettos d’Abidjan et a pour personnages principaux « ces vauriens qui se cachent dans l’ombre et s’inventent un monde imaginaire dans l’exil ». Bronx-Barbès a été projeté lors de la compétition cinématographique internationale de Locarno en 2000 et a même dépassé la recette de Titanic en Côte d’Ivoire. La suite, Les oiseaux du ciel, a fait sa première mondiale dans la catégorie Panorama au festival de Berlin en 2006.

  • Image9Les Oiseaux du ciel, 1h 50. Scénario et réalisation. Format 35 mm scope. Versions française et anglaise. Acteurs : Fraser James, Djédjé Apali, Marie Josée Croze. Production : Autonomus, Arte, Cnrs, l’Etat Ivoirien, CNC, Les Films de Cinéma, Ice Breaker, Les Films d’ici, 2006.
    Otho et Shad quittent Abidjan dans l’espoir de réussir en Europe et de revenir un jour en héros. Pourtant, une descente de police en Espagne anéantit cet espoir commun. Otho, reconduit à la frontière, rentre bredouille, sans les signes ostentatoires d’un Occident magnifié. Brisant les attentes de la famille et du voisinage, il est rejeté. Shad, lui, échappe à la police et persévère dans sa conquête de l’Europe. Il file en Angleterre où il rencontre Tango, une Française qui l’entraîne à Paris dans la perspective d’un mariage blanc.

Marc Le Pape :

  • Image10 Congo, la paix en otage, écriture et réalisation, documentaire, 52 mn. Paris, Etat d'Urgence Production, 2005.
    Tourné en novembre 2004 à Lubumbashi, Ankoro et Kitenge, villes du Nord Katanga, et dans les villages environnants, ce film a pour objectif de faire connaître la situation de violences chroniques et le sort des populations du Nord Katanga qui continuent à subir ses conséquences. Cette région, où se situait la ligne de front, a particulièrement souffert de la guerre. Depuis la fin du conflit, les militaires congolais et les milices, armées pendant la guerre par les autorités congolaises pour combattre les troupes rwandaises, ont retourné leurs armes contre les civils villageois et citadins : pillage et incendie des villages, violences sexuelles, agressions et banditisme perdurent. "Congo, la paix en otage" suit le parcours de plusieurs témoins pendant la guerre et depuis la fin officielle du conflit et pose les questions suivantes : comment fait-on pour vivre avec la peur ? Comment vit-on dans un climat de violences qui dure depuis des années, soumis aux privations, aux fuites forcées et aux maladies ?

Joël Noret (doctorat en 2006) :

  • L'Esprit Saint au quotidien. Visions, rêves et révélations dans l'Eglise du Christianisme Céleste à Bruxelles, documentaire, 39 mn. Bruxelles, 2002.

Jean-Claude Penrad :

  • L'envol au sein du cercle. 1994, 27 mn.

  • Chorégraphies mystiques. Notes sur des rituels musulmans à Zanzibar. 1995, 13 mn. Tournage Hi8, montage UMATIC.
    Distinctions : Prix spécial du Jury «Danses et traditions du Monde». 8e Grand Prix international Vidéo-Danse, Stockholm, 1996.

  • Maulidi ya Hom. Rituel et spectacle à Zanzibar. 1997, 14 mn.

  • Souhait d'Extase. Dhikr de la Rifa'iyya de Damas (Syrie). 1997, 29 mn. Tournage Hi8, montage Avid 1000, BETACAM SP.
    Distinctions : Mention spéciale au 9e Festival international de Films ethnographiques, Nuoro (Sardaigne), du 5 au 10 octobre 1998. Prix «Fatumbi» (créé en souvenir de Pierre Verger) au 19e Bilan du Film ethnographique, Paris, Musée de l’Homme, du 15 au 19 mars 1999.

CD-roms

Chantal Blanc-Pamard et al. :

  • Pratiques paysannes et environnement dans le sud-ouest de Madagascar, avec P. Milleville, M. Grouzis, F. Lasry, S. Razanaka, Paris, IRD Eds, 2005. (Atlas cédérom)  Résumé

Collectif CEAf et CEAN :

Elikia M’Bokolo :

  • Grandes voix de l’histoire : Kwame Nkrumah, Barthélemy Boganda, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral. Paris, Radio France Internationale, 1990.

  • Afrique : une histoire sonore, 1960-2000. Avec Ph. Sainteny (éds). Paris, Radio France Internationale, INA, 2002. Coffret de 7 CD. Frémaux et Associés.
    Distinctions : Prix 2002 du rayonnement de la langue et de la littérature françaises de l’Académie Française. Prix Pierre Mille du Meilleur Reportage et Documentaire Radiophonique, 2003. Grand Prix de la Défense du Patrimoine Sonore, in Grand Prix de l’Académie Charles Cros de la Musique et de la Parole Enregistrée, 2003. Prix de la Recherche audiovisuelle du Comité d’Histoire de la radiodiffusion, 2003.

  • White King, Red Rubber, Black Death, conseiller scientifique, film documentaire, réalisation P. Bate, Londres, BBC, 2004.

  • Mémoire d'un Continent, Émission d'histoire africaine (Producteur), hebdomadaire, Radio France Internationale.

  • Conférence Traites et esclavage. Diffusion de la 6e édition des Rendez-vous de l’Histoire à Blois. Vidéo en ligne. Production Université Louis Pasteur. Strasbourg. Durée : 1h7mn.

Clemens Zobel :

Image11

  • Jeli Moussa Sissoko – Kora Music from Mali (All tracks traditional repertoire), enregistré en 1997 à Bamako. Enregistrement, compilation, photographies, notes, and traduction de Clemens Zobel / Mix: Tobias Ott, Soultal Studio, Hammerau / Ed. Rainer Polak.

EHESS
IRD

flux rss  Actualités

Décentrements. Les Suds et les défis épistémologiques d'un monde commun

Extrait : La notion de décentrements renvoie à une démarche qui invite à appréhender différents lieux subsumés par le concept de Suds où sont mises à l’épreuve, en théorie et (...)

Lire la suite

Typographie et graphisme de la lettre arabe : enjeux et perspectives

Organisée à l’occasion de l’exposition TYPOGRAPHIAe ARABICAe qui se tiendra du 15 juin au 8 août 2015 dans les espaces de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) et dans la galerie du Pôle des langues et civilisations, cet après-midi d’étude a pour objectif de discuter des enjeux actuels de la typographie de la lettre arabe, à une échelle internationale et à la lumière des expériences passées.

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Colloque organisé par le Groupe de Recherche FIRA, l'IMAF–EHESS, l'Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil).

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Appel à communications, colloque organisé par le groupe de recherche Frontières identitaires et Représentations de l’altérité, Institut des Mondes Africains/IMAF - Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil) - 17 et 18 novembre 2014 - Paris, France.

Lire la suite