CECI n'est pas EXECUTE Mondes américains : L'Encyclopédie de l'Islam au défi de l'anthropologie, de la sociologie et des études minoritaires

Evénements |

L'Encyclopédie de l'Islam au défi de l'anthropologie, de la sociologie et des études minoritaires

VENDREDI 11 MAI 2012

EHESS, Salle Denys et Maurice Lombard, 96 bd Raspail, Paris 6e

Journée d'étude organisée par Léon Buskens (LUCIS/Université de Leiden) &

Marie Miran-Guyon (EHESS/CEAf)

Avec le Centre d’études africaines (CEAf/EHESS-IRD) & l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM/EHESS)

Argumentaire

Depuis les années soixante-dix et la sortie des paradigmes orientalistes, les sciences sociales ont joué un rôle majeur dans le développement des études sur l’islam et les sociétés musulmanes. Aujourd’hui, anthropologues, sociologues, politologues et autres spécialistes en sciences sociales dominent la production du savoir sur l’islam contemporain.

L’anthropologie a depuis longtemps influencé l’étude historique des sociétés musulmanes. L’étude des musulmans dans les diasporas d’Occident constitue un autre champ de connaissances en pleine évolution dans lequel les sciences sociales jouent un rôle déterminant.

Dans la première et la seconde édition de l’Encyclopedia of Islam (EI et EI2) — maître ouvrage de référence en études islamiques au plan international — peu d’attention fut accordée aux sciences sociales. Dans la troisième édition en cours d’élaboration (EI3), ces dernières auront d’avantage de place, en relation avec les avancées enregistrées dans le domaine. Reste que l’interface entre les sciences sociales et les approches philologiques et historiques plus traditionnelles, ainsi que l’idée même d’une « Encyclopédie de l’Islam » requièrent une réflexion rigoureuse. Tel est le défi polymorphe de la nouvelle section au sein de l’EI3 chargée d’introduire de nouvelles données issues de l’anthropologie, de la sociologie et des études minoritaires, que coordonnent Léon Buskens (Leiden University Centre for the Study of Islam and Society ou LUCIS) et Marie Miran-Guyon (CEAf/EHESS).

A la faveur de l’invitation de Léon Buskens à l’EHESS au moins de mai 2012, les coordinateurs de l’EI3 font équipe avec le Centre d’études africaines (CEAf) et l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) et organisent une journée d’étude pour défricher ce vaste chantier collaboratif. Outre une présentation de la section par les différents porteurs du projet au sein de l’EI3, cette journée vise à promouvoir une réflexion commune, ouvertement critique et constructive, à même de d’accompagner et d’orienter ce travail au long cours sur sa lancée.

Au nombre de ses objectifs : l’identification du type d’entrées (lemmata) que la section « Anthropologie, sociologie et études minoritaires » se devrait de proposer de manière prioritaire, des propositions de noms de chercheurs pouvant contribuer de manière significative à l’écriture des entrées et notamment les entrées trans-aires culturelles, et une mutualisation des ressources pouvant aider la section à se développer de manière fructueuse.

La journée aura un caractère informel sous forme de tables rondes. Les spécialistes invités présenteront leurs points de vue et propositions de manière synthétique pour environ dix minutes, afin de favoriser la discussion collective entre collègues et participants.

Programme

8.30-8.45 h : Accueil

8.45-9 h : Ouverture. Jean-Paul Colleyn, directeur du CEAf/EHESS et Bernard Heyberger, directeur de l’IISMM/EHESS

9-10 h : Présentation. Maurits van den Boogert (Brill), Gudrun Krämer (Freien Univerität Berlin), Léon Buskens (LUCIS Leiden), Marie Miran-Guyon (CEAf/EHESS)

10-11.30 h : Table ronde (I). François Pouillon (CHSIM/EHESS), Lucette Valensi (CHSIM/EHESS), Corinne Fortier (LAS/CNRS), Nilüfer Göle (CADIS/EHESS), Farad Khosrokhavar (CADIS/EHESS), Hassan Elboudrari (CHSIM/EHESS)

Présidence Léon Buskens.

11.30-12 h : Pause café

12-13.30 h: Table ronde (II). Sabrina Mervin (CEIFR/CNRS), Aminah Mohammed-Arif (CEIAS/CNRS), Stéphane Dudoignon (CETOBAC/CNRS), Bernard Heyberger (directeur de l'IISMM/EHESS), Jean Schmitz (CEAf/IRD), François Zabal (Institut du Monde Arabe)

Présidence Marie Miran-Guyon.

13.30-14.15 : Pause Déjeuner, buffet sur place

14.15-15h : Discussion générale et clôture



________

7 mai 2012

EHESS
IRD

flux rss  Actualités

Décentrements. Les Suds et les défis épistémologiques d'un monde commun

Extrait : La notion de décentrements renvoie à une démarche qui invite à appréhender différents lieux subsumés par le concept de Suds où sont mises à l’épreuve, en théorie et (...)

Lire la suite

Typographie et graphisme de la lettre arabe : enjeux et perspectives

Organisée à l’occasion de l’exposition TYPOGRAPHIAe ARABICAe qui se tiendra du 15 juin au 8 août 2015 dans les espaces de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) et dans la galerie du Pôle des langues et civilisations, cet après-midi d’étude a pour objectif de discuter des enjeux actuels de la typographie de la lettre arabe, à une échelle internationale et à la lumière des expériences passées.

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Colloque organisé par le Groupe de Recherche FIRA, l'IMAF–EHESS, l'Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil).

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Appel à communications, colloque organisé par le groupe de recherche Frontières identitaires et Représentations de l’altérité, Institut des Mondes Africains/IMAF - Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil) - 17 et 18 novembre 2014 - Paris, France.

Lire la suite