CECI n'est pas EXECUTE Mondes américains : Colloque international Théâtres politiques en Afrique, du Nord au Sud !

Evénements |

Colloque international Théâtres politiques en Afrique, du Nord au Sud !

Le CEAf (UMR 194 EHESS-IRD)

avec la collaboration de l’IISMM (EHESS)

Christine Douxami, Maître de conférences en Arts du Spectacle

à l’Université de Franche-Comté, Chercheur CEAf

et Elena Vezzadini, Post-doctorante, Université de Bergen, CEAf

présentent la

Mise en ligne sur Canal U par la Cellule Audio-visuelle EHESS

Video Théâtres politiques en Afrique, du Nord au Sud !

Ce colloque a cherché à tisser des liens entre différentes réalités du théâtre politique contemporain en considérant l’Afrique dans son ensemble, du Nord au Sud, de l’est à l’ouest, indépendamment d’une scission nord-sud trop longtemps perpétrée par les sciences sociales. Il nous a paru nécessaire de prendre en compte l’indissociabilité du continent, et ceci tant au niveau politique qu’artistique. Des chercheurs, des artistes militants issus de ces différentes aires géographiques ont pu échanger autour de ce qui les distinguait mais surtout, à leur propre étonnement, prendre connaissance de ce qui les rapprochait en termes de réalisations artistiques, de formations de comédiens, de thématiques abordés, de rapport au plateau, d’incorporation, ou non, d’éléments dit «traditionnels » ou « populaires ». Et force a été de constater que loin des dramaturgies post-indépendances des années 60, elles aussi très politiques, tant dans l’affirmation identitaire de chaque nouvelle nation que dans une revendication d’africanité ou de négritude propre à l’ensemble du continent, le théâtre contemporain revendique de nouvelles écritures dramaturgiques et scéniques qui deviennent les fers de lance de thématiques sociales propres au continent. Provoquer l’émotion esthétique, s’inscrire dans la problématique du théâtre contemporain international constituent un des enjeux essentiels du théâtre politique en Afrique. Il s’agit avant tout d’associer quête artistique et revendication politique. Nombre de distinctions apparaissent cependant au sein du théâtre politique en Afrique entre un théâtre militant ou théâtre de résistance et un théâtre de dénonciation, plus « témoin » que participant. Ce colloque a donc cherché à mettre en perspective ces différents engagements, à réfléchir autour du rôle des auteurs, des comédiens, des metteurs en scène africains, tout en considérant les conditions de productions artistiques en lien ou non avec les anciennes métropoles avec lesquelles ils entretiennent des rapports privilégiés et complexes en termes de créations, de subventions, d’échanges et parfois de formations.

Affiche

Ce Colloque se tenait les :

Mercredi 23 mai 2012

9.00-11.00, Salle 07, 105 bd Raspail, Paris 6

11.00-17.00, Salle 08, 105 bd Raspail, Paris 6

17.00-19.00, Centre d’Études africaines, 2ème étage, 96 bd Raspail Paris 6

Jeudi 24 mai 2012

9.00-17.00, Salle Lombard, rez-de-chaussée, 96 bd Raspail Paris 6

17.00-19.00, IISMM, Salle de l’étudiant, 1er étage, 96 bd Raspail Paris 6

Argumentaire

Le théâtre et la performance en Afrique et Maghreb restent méconnus. Pourtant, force est de constater qu’autant en Afrique du Nord qu’en Afrique subsaharienne, la scène théâtrale contemporaine est en réelle ébullition et ouvre un espace artistique en friction permanente avec le politique.

Le théâtre, et particulièrement la performance, investissent les festivals d’art contemporain, de Johannesburg à Luanda, et se démultiplient sous forme de caravanes itinérantes, de théâtre de rue, ou d’espaces alternatifs ultra-contemporains, sans compter les théâtres nationaux « classiques » de la majorité des pays africains. Les espaces ainsi définis reflètent souvent des choix politiques et un réel investissement quant aux enjeux sociétaux contemporains que révèlent encore davantage les thématiques choisies.

Ces journées chercheront à mettre en perspective ces différents engagements, à réfléchir autour du rôle des auteurs africains de la diaspora et de leurs « allers et retours », et tisseront des liens entre différentes réalités contemporaines d’une Afrique en mouvement.

Programme

Programme Théâtres Politiques, mai 2012

PARTICIPANTS

Ouverture des journées : Jean Paul Colleyn, Directeur d’études à l’EHESS, Directeur du CEAf

Bernard Heyberger, Directeur d’études à l’EHESS, Directeur de l’IISMM

Intervenants 

Philippe Ivernel, Paris VIII, CNRS – Quelques précisions autour du théâtre politique

Alain Ricard, CNRS, INALCO – Théâtre, politique et exil au Togo : Sénouvo Agbota Zinsou, Kossi Efoui, Kagni Alem

Dominique Traoré, Université de Abidjan-Cocody – Les masques de l’engagement politique dans les dramaturgies contemporaines d’Afrique noire francophone

Maëline Le Lay, Université de Grenoble-III – La scène théâtrale et les enjeux de la mutation du pouvoir en RD Congo

Christine Douxami, Université de Franche-Comté/CEAf – Théâtre et négritude en Afrique et dans la diaspora, le cas du 3ème Festival mondial des Arts Nègres de 2010

Omar Fertat, Université de Bordeaux – Le théâtre comme lieu et espace de représentation de l’évolution de la société marocaine

Lornezo Kihlgren Grandi, GSPM, EHESS – Portée et enjeux de la contestation politique véhiculée par le théâtre dans la Tunisie de Ben Ali

Jose Pliya, Artchipel, Scène nationale de la Guadeloupe – “De la race en Amérique” de Barack Obama, performance politico-poétique. Récit d’une aventure théâtrale

Dorcy Rugamba, auteur, acteur et metteur en scène de théâtre – Bloody Niggers, Un théâtre contre l’oubli

Hassan al-Geretly, El Warsha, Le Caire – La blessure et la joie : trajet de la compagnie de théâtre El Warsha, Égypte

Fida Mohissen, Plateformes al-Wassl/Arts en Méditerranée – L’œuvre de Saadallah Wannous : du théâtre de la politisation à l’universalité du théâtre

Ramzi Choukair, metteur en scène et dramaturge, « Al-Wassel, plateformes Arts en Méditerranée ; la dramaturgie arabe contemporaine, projet organisé par "La Friche La Belle de Mai",2011/2013 »

Cyrine Gannoun, Théâtre El Hamra – « Le théâtre d’avant et d’après la révolution tunisienne : le théâtre El Hamra et sa dernière création The End »

Kagni Alem, Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire, Université de Lomé – Théâtre populaire au Togo.

Lectures

 Fida Mohissen, José Plyia, Hassan al-Geretly, Dorcy Rugamba

Modérateurs 

 Jean-Claude Penrad, CEAf, EHESS | Gilles Ladkany, ENS Lyon, IISMM-EHESS | Elena Vezzadini, Université de Bergen, CEAf | Christine Douxami, CEAf, Université de Franche-Comté.


10-10-13

EHESS
IRD

flux rss  Actualités

Décentrements. Les Suds et les défis épistémologiques d'un monde commun

Extrait : La notion de décentrements renvoie à une démarche qui invite à appréhender différents lieux subsumés par le concept de Suds où sont mises à l’épreuve, en théorie et (...)

Lire la suite

Typographie et graphisme de la lettre arabe : enjeux et perspectives

Organisée à l’occasion de l’exposition TYPOGRAPHIAe ARABICAe qui se tiendra du 15 juin au 8 août 2015 dans les espaces de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) et dans la galerie du Pôle des langues et civilisations, cet après-midi d’étude a pour objectif de discuter des enjeux actuels de la typographie de la lettre arabe, à une échelle internationale et à la lumière des expériences passées.

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Colloque organisé par le Groupe de Recherche FIRA, l'IMAF–EHESS, l'Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil).

Lire la suite

L'altérité et l'identité à l'épreuve de la fluidité

Appel à communications, colloque organisé par le groupe de recherche Frontières identitaires et Représentations de l’altérité, Institut des Mondes Africains/IMAF - Université Fédérale du Rio Grande du Sul (Brésil) - 17 et 18 novembre 2014 - Paris, France.

Lire la suite